Partagez|
avatar
Messages : 265
Argent : -79
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Terminus Ven 27 Jan - 12:38

Terminus

Description
Terminus est une communauté de survivants fondée dans l'ancienne gare du Nord.
D'abord petit village sans prétentions, la mise en place de la ligne de chemin de fer permettant d'aller au cratère au Nord lui a assuré son succès et sa prospérité.
Terminus est une ville principalement composée de mineurs. Après la Commune, c'est la plus grosse communauté des Terres Désolées.
Carte:
 

Les quais
Les habitations se situent principalement dans de vieux wagons réaménagés.
Elles occupent les 10 quais de l'ancienne gare. Chaque "maison" fait un ou deux wagons et est raccordée à un groupe électrogène mais pas à l'eau courante.
Pour cela, les habitants doivent remplir des seaux aux citernes situées au bout des quais, qui récupèrent l'eau de pluie ou bien sont remplies par les marchands d'eau.
Les eaux usées et les immondices sont généralement jetés directement sous les wagons, sur les rails, ce qui engendre de mauvaises odeurs surtout en été lorsque le soleil tape fort.
La nourriture est souvent cuisinée à l'extérieur des wagons, sur les quais, en utilisant des grilles qu'on place au dessus d'un feu pour faire griller la viande et chauffer les casseroles.
L'ameublement des wagons est très modeste. Plusieurs matelas, un vieux coffre métallique, parfois une bassine et un poêle pour se chauffer, relié à un tuyau qui recrache la fumée par le toit. Certains ont percé un trou dans le sol donnant directement sur les rails, qui sert de toilette sèche.

En journée, les quais ne sont peuplés que de femmes et d'enfants. Les hommes ne reviennent que le soir après une journée passée à travailler dans les mines du Cratère.
Les femmes s'occupent des maisons et des petits, et font quand elles ont le temps de la couture et des bijoux qu'elles revendent pour assurer les fins de mois.
Les enfants jouent sur les quais et vont à l'école ouverte par la Commune dans l'un des wagons.
Le soir, les quais sont très animés. Les habitants d'un même quai se réunissent pour manger entre voisins, puis à la lumière du feu ils dansent et chantent au rythme des guitares.
Terminus est une ville où se côtoie la misère et les petits bonheurs.

L'enceinte même de l'ancienne gare du nord, située principalement sous les quais, est faite de boutiques et d'ateliers, ainsi que de quelques appartements réservés aux plus riches, qui apportent un bien meilleur confort que les wagons.
Les boutiques et les ateliers sont souvent confondus, les artisans vendant directement aux clients ce qu'ils fabriquent.
On y travaille le fer, le verre, la céramique ou le textile, pour confectionner des vêtements, des draps, des poteries, des bijoux, des munitions et des armes. Tous est artisanal, Terminus ne possédant pas d'usines.
On y trouve aussi plusieurs bureaux de récupérateurs qui revendent ce qu'ils ont trouvé dans les ruines, et des comptoirs de chasseurs qui proposent de la viande et du poisson.  
La distillerie de Terminus fabrique l'alcool le plus consommé par les travailleurs, un tord-boyaux sans véritable goût qui possède un fort degré d'alcool. Elle fournit tous les bars de la région.

Devant la gare, à l'extérieur sur la place Napoléon III, se trouve un caravansérail qui accueille les marchands ambulants et leurs bêtes de somme.
Prennent place quelques stands qui forment un petit marché où les denrées agricoles produites dans les champs à l'extérieur de Paris sont vendues. On y vend aussi de l'eau, du tabac et des agrocarburants.
Les caravanes de la Commune récupèrent la carbonite extraite au Cratère Nord pour l'emporter à Ménilmutant ou à la Défense.

Gare de Terminus
La gare de Terminus permet de prendre un train pour atteindre le Cratère du Nord.
Chaque matin et chaque soir, des centaines de mineurs prennent le train pour aller travailler.
La gare accueille quatre trains cabossés et rafistolés, fumant et tremblant de partout.
Deux sont réservés aux transports des mineurs et deux autres sont utilisés pour le transport de marchandises, principalement de la carbonite extraite au Cratère.
Il est rare d'y voir de simples voyageurs car il y a peu de choses à voir au Nord.
Des hommes de la FNF accompagnent souvent les mineurs dans leur voyage. Il n'est pas rare que le train se fasse attaquer par des ribleurs. Mais depuis que la Commune a autorisé les mineurs à s'armer, les attaques sont de plus en plus rares.
On peut voir des traces de ces échanges sur la carlingue du train, transpercé par endroit de dizaines d'impacts de balles.

Quartier de la Dame de Pique
Ce qu'on appelle le quartier de la Dame de Pique est toute la zone souterraine de l'ancien métro et des stations RER. C'est le secteur des divertissements et de la mafia.
Dans les anciens wagons de train ont été aménagés plusieurs lieux de loisirs. On y trouve des bars, des bordels ou encore des cabarets.
L'endroit est toujours très animé. On y danse et chante tout en s'enivrant. On y baise pour pas cher, on pari sur des combats de chiens ou de gladiateurs. On y joue aux cartes, aux dès, aux différents jeux d'argents.
La FNF descend rarement dans la Dame de Pique, laissant le maintien de l'ordre à la Famille qui lui verse abondement des pots de vin.
Le quartier est entièrement sous le contrôle de la mafia qui y possède son siège.

Avant-poste de la FNF
L'avant-poste de la FNF a été construit sur l'ancien boulevard de la chapelle d'où il surplombe les quais de Terminus. C'est une position stratégique qui permet à la Commune de surveiller l'activité des mineurs et de contrôler le départ et l'arrivée des trains.
Grâce à des échelles et un système de monte-charge, les soldats peuvent rapidement descendre sur les rails pour régler tout incident.
L'avant-poste permet d'accueillir une garnison d'une vingtaine de soldats en permanence.
Ils assurent la sécurité dans la ville mais observent surtout tout début de révolte ou de grève chez les travailleurs, Terminus étant réputée pour ses émeutes contre l'autorité de la Commune.

Personnages importants
Capitaine Arsène de Clamp
Le Capitaine Arsène de Clamp est le chef de la garnison de la FNF au Terminus.
Né à la Commune, il eut une enfance normale jusqu'à l'adolescence où il s'engagea dans l'armée. Il effectua plusieurs missions dans les Terres Désolées jusqu'à se retrouver au service du Préfet du ?éme arrondissement.
A l'age de 40 ans il fût nommé au Terminus pour y maintenir l'ordre et y organiser la logistique militaire.
Pour tout problème de sécurité, ou pour contacter la FNF, c'est à lui qu'il faut s'adresser.

Arsène de Clamp est un homme de taille moyenne, aux épaules larges, portant toujours la barbe.
C'est un soldat aguerri et autoritaire, mais qui à tendance à se prendre pour un petit cowboy, surtout avec les habitants de Terminus qu'il méprise.
Venant de la Commune, de Clamp a l'impression d'avoir été projeté chez des barbares primitifs qu'il se doit de civiliser, par la force des armes s'il le faut.
Il prend les travailleurs pour des singes sans cervelles, toujours près à se rebeller pour satisfaire leurs pulsions belliqueuses. Il ne prend jamais au sérieux leurs revendications et prend des décisions arbitraires en suivant son humeur du moment.

Robert Le Boiteux, patron du syndicat des travailleurs
Robert est issu d'une famille de mineurs du Terminus. Depuis ses 13 ans, il prend chaque matin le train pour rejoindre les mines du Cratère Nord en ne revenant que le soir.
Charismatique, il se positionna comme chef des mineurs, créant un syndicat pour organiser leurs actions. Il mène les grèves et les négociations avec les grands pontes de la Commune.

Robert est un homme grassouillet et barbu, qui ne se lave que rarement. Il est en parfaite santé et tient son nom de son père qui boitait.
En tant que chef du syndicat, et connaissant son passé, la FNF le surveille activement.
La Commune a toujours cherché à le déstabiliser ou à se l’accommoder, mais l'homme semble incorruptible.
Robert est un idéaliste qui n'hésite pas à crier ce qui ne va pas. Il sait haranguer la foule pour motiver les travailleurs à prendre les armes et il est souvent à l'origine des émeutes qui embrase le Terminus.



Madame
Rares sont ceux à connaître le véritable nom de la patronne du Wagon Rouge et beaucoup se contentent de l'appeler "Madame".
C'est une jolie rousse d'une trentaine d'années, grande et mince, toujours parfaitement coiffée et habillée. Malgré sa jeunesse elle tient fermement les rennes du plus grand cabaret du Terminus et des Terres Désolées, c'est une femme autoritaire qu'on impressionne rarement.
Le Wagon Rouge tient son nom de son entrée, une façade de wagon repeinte en rouge. C'est le principal lieu d'amusement des travailleurs, le centre de toutes les intrigues nocturnes. Les danseuses se suivent toutes la nuit sur la scène devant des spectateurs toujours de plus en plus soûls, qui boivent et qui chantent jusqu'à s'évanouir.
Le Wagon Rouge a des relations étroites avec la Famille, le syndicat du crime des Terres Désolées, qui y possède ses quartiers privés réservés au Parrain.





Revenir en haut Aller en bas
Terminus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [40k-Death Guard] Les Oubliés du Terminus Est
» probleme avec le terminus
» Existe-t-il des règles pour le Terminus Est ?
» Dernier train pour le Terminus de MC mardi soir (25/09)
» Le décret Terminus, votre avis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem ::   :: Univers :: Lieux-