Partagez|
avatar
Messages : 271
Argent : -83
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Les Ribleurs Mer 25 Jan - 11:55

Les Ribleurs

On nomme "ribleurs" les membres des différents gangs qui gangrènent les Terres Désolées.
Formant autrefois de véritables armées menées par des Seigneurs de Guerre, l'émergence de la Commune les a transformés, du moins dans la région parisienne, en petits groupes de parasites, pillant, volant et violant les voyageurs et les caravanes marchandes.
Les ribleurs, loin d'être homogènes et unifiés, sont divisés en plusieurs groupes très différents menés par des petits chefs.

Sous factions
- Sbire : Vous êtes un membre d'un gang de ribleurs.
- Caïd : Chef de gang. Vous êtes à la tête d'un groupe d'une dizaine de ribleurs qui sèment la zizanie dans toutes les Terres Désolées.


Principaux gangs des Terres Désolées
Les Boumlandeurs
Les Boumlandeurs sont les membres du Boumland, le territoire (hypothétique) contrôlé par leur chef Magik Boum.
Ce sont des pyromanes fascinés par le pouvoir des flammes. Ils aiment mettre le feu à n'importe quoi et monter des bûchés pour y immoler les pauvres voyageurs qu'ils capturent.
Ils sont généralement équipés d'armes blanches et de lances-flammes. Ils usent très souvent d'explosifs, de cocktails-Molotov et de mines artisanales.
Magik Boum est reconnaissable par sa peau entièrement brûlée que lui doit une enfance difficile. Ses adeptes lui vouent pratiquement un culte, le considérant comme une divinité infernale maître du feu.
Les Boumlandeurs ont une aversion totale pour l'eau, tellement qu'un pistolet à eau peut être très efficace pour lutter contre eux. Ils ne sortent jamais lorsqu'il pleut.
Ils se déplacent généralement en caravane de voitures et de camions et sèment le chaos là où ils passent.
Magik Boum est l'un des derniers Seigneurs de guerre de la région parisienne. Il force certaines communautés isolées à lui payer un tribu.

Les Wendigos
Les Wendigos ne se considèrent pas comme des ribleurs, mais simplement comme de grands gourmets persécutés par des ignorants intolérants, les obligeant à se cacher pour vivre leur passion.
Leur chef se fait appeler Gueule d'Acier, en raison de la mâchoire métallique qui remplace celle qu'il a perdu lorsqu'il n'était qu'un enfant, une punition pour avoir mangé sa camarade de classe.
Exilé par ses pairs suite à ce léger incident, il intégra une bande de ribleurs qu'il initia aux joies de la viande humaine.
Les Wendigos sont des anthropophages. Ils chassent ce qu'ils appellent le gibier, c'est à dire les vagabonds solitaires.
Ils vivent en bande dans les ruines de Paris et ne sortent que pour traquer leur nourriture. Il ne sont généralement pas nombreux, mais ils sont expérimentés et organisés, communiquant par radio pour tendre des embuscades.
Le plupart du temps ils épargnent leur victime, préférant l'attraper vivant et sans blessures pour ne pas abîmer la viande et pouvoir la conserver longtemps.
Le gibier qu'ils attrapent est parqué dans des cages. Certains, trop maigres à leur goût, sont gavés pendant des jours avant de finir dans la casserole.
Lorsqu'ils n'ont rien à se mettre sous la dent, ils achètent leur nourriture aux esclavagistes, mais cela reste rare et ces derniers n'aiment pas faire du commerce avec les Wendigos.

Les Smogglers
Les Smogglers forment une communauté belliqueuses qui ne vit que de rapine et de pillages.
Ils possèdent plusieurs campements ambulants où vivent femmes et enfants. Les hommes sortent pour tendre des embuscades aux vagabonds solitaires.
Les Smogglers n'ont pas de chef connu et semblent vivre sans, dans un régime communautaire où les ressources sont partagées équitablement entre tous. Ils ont un fort attachement à leur communauté, s'ils n'hésitent pas à tuer et voler les étrangers, entre eux ils sont très solidaires. Ils n'abandonnent jamais l'un des leurs et exécutent celui qui se rendrait coupable de trahison.
Ils sont réputés pour être lâches, n'attaquant que des proies faibles et blessées comme des charognards. Souvent on les voit passer après une bataille pour détrousser les morts. Jamais ils n'attaquent de caravanes marchandes importantes ou des troupes de la FNF, bien trop coriaces pour eux.
Pour autant, les Smogglers sont dangereux car ils sont fourbes et traîtres.
Ils commercent souvent avec les importantes communautés de survivants, revendant ce qu'ils ont volés. La Commune a interdit de faire affaire avec les Smogglers, mais beaucoup de marchands sans scrupules continuent de le faire.

Les Voltigeurs
Les Voltigeurs sont un gangs de ribleurs habitant les toits des rues de Paris.
Si on les surnomment ainsi c'est pour leur capacité à vivre dans les hauteurs en se déplaçant de toits en toits tels des acrobates.
Ils est rare de voir un Voltigeur avant de l'entendre, car ils communiquent entre eux par des sifflements et des cris.
En premier lieu on entend un sifflement, celui de l'éclaireur, puis un autre qui lui répond, suivi de beaucoup d'autres, pour finir dans un orchestre de croassement telle une nuée de corbeaux.
Les Voltigeurs sont d'excellents pisteurs capables de repérer et de poursuivre une cible pendant des heures. Ils sont très agiles et discrets, se fondant dans l'ombre sans un bruit.
Comptant sur leur technique de chasse, ils ne sont généralement armés que de petites armes à feu, voire des arcs et des couteaux.

Les Voltigeurs sont dirigés par une femme qu'on surnomme la "Funambule".
Elle est pour les Voltigeurs une sorte de reine. Ils s'agenouillent devant elle et lui adressent tous les honneurs dus à une grande dame, lui donnant comme des offrandes tout ce qu'ils ont réussi à voler dans les rues.
Contrairement aux autres gangs de ribleurs, les Voltigeurs ne sont pas assoiffés de sang. Bien souvent ils se contentent de voler leur victime et de la laisser en vie... nue mais en vie.

Les Ribleurs du désert
Les Ribleurs du désert ne forment pas véritablement un gang, mais plutôt un genre de ribleurs aux caractéristiques communes. Ils forment des clans rivaux qui entrent parfois en conflits, se disputant des territoires.
Les Ribleurs du désert sont reconnaissables par leurs masques-à-gaz et leurs turbans. Comme leur nom l'indique, ils vivent dans le désert de cendres à l'extérieur de Paris, près des cratères.
Ils ont la particularité de ne pas parler. Ils communiquent entre eux uniquement par signes. Ils sont ainsi réputés pour être très discrets et silencieux, ne prévenant pas lorsqu'ils attaquent, surprenant les voyageurs.
Ils attaquent souvent à distance en utilisant des fusils de sniper rudimentaires. Ce sont d'excellents tireurs, mais ils refusent le combat au corps à corps, préférant fuir l'ennemi s'ils s'approchent trop près d'eux.





Revenir en haut Aller en bas
Les Ribleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem ::   :: Univers :: Factions-