Partagez|
avatar
Messages : 265
Argent : -79
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La Commune Sam 21 Jan - 13:23

La Commune

La Commune est la faction dominante des Terres Désolées.
Grâce à sa puissance économique, culturelle et militaire, elle a soumis les autres communautés de survivants à sa loi.

Sous-factions
- Sénateur : Politicien élu par les citoyens. Vous êtes issu d'une riche famille de la Commune et vous siégez au Sénat où vous débattez et votez les lois. Vous pouvez prétendre à la présidence et être nommé au gouvernement.
- Magistrat : Fonctionnaire de la Commune investi du pouvoir de rendre la justice. Après avoir étudié le Droit à l'académie, vous parcourez les Terres Désolées pour y faire régner la loi et l'ordre.
- Soldat : Militaire de la FNF, le bras armé de la Commune. Vous êtes un combattant de la liberté et parcourez les Terres Désolées pour y maintenir l'ordre et l'autorité de la  République. Vous pouvez atteindre les sommets de la hiérarchie militaire en devenant officier puis en étant nommé Général par le gouvernement.
- Citoyen : Simple citoyen de la Commune. Ce qui vous différencie des autres survivants des Terres Désolées c'est le droit de vote. Mais surtout, vous êtes protégé par la loi et bénéficiez de tous ses privilèges.


Organisation
La Commune est une république démocratique.
Le chef de l'état, le Président, est élu pour 5 ans par le Sénat dont les membres forment le collège des Grands Électeurs.
L'organisation politique de la Commune est héritée de son histoire. Le Sénat, d'abord composé d'une dizaine de membres, les chefs de familles de la petite communauté située à la Défense, évolua pour en compter aujourd'hui plusieurs centaines.

Pouvoir législatif
Le pouvoir législatif est représenté par le Sénat et les quelques 300 Sénateurs qui le forment.
Le Sénat est chargé de voter les lois, de gérer le budget et de contrôler l'exécutif, mais il est aussi un conseil que le Président doit consulter avant de prendre ses décisions.

Les Sénateurs sont élus à vie par les citoyens, mais pour être éligible il faut remplir plusieurs conditions :
- Être citoyen.
- Posséder une certaine fortune.
- Avoir bonne réputation et faire preuve d'une bonne morale.
Les Censeurs ont la charge de faire respecter ces trois critères en autorisant ou non un citoyen à se présenter. Un Sénateur peut être destitué s'il ne respecte plus ces critères.

Les Sénateurs forment la classe des Grands Électeurs chargée d'élire le Président de la République.
Ils ont plusieurs privilèges, comme des appartements de fonction, une garde privée, des places aux premiers rangs lors des célébrations...etc.

Pouvoir exécutif
Le pouvoir exécutif est incarné par le Président élu par le Sénat, qui forme ensuite son gouvernement en nommant ses ministres et leurs ministères.
Il a la charge de l'administration, il dirige la police, l'armée et la diplomatie.
S'il n'a pas seul ce pouvoir, il est généralement à l'initiative des lois que le Sénat vote.

Ministres : Les ministres forment le gouvernement.
Ils sont nommés par le Président qui décide de leur nombre et de leur fonction.
Un ministre s'occupe d'un ministère chargé d'exécuter certains services de l'État (police, justice, santé, l'éducation...etc.).
Il n'existe pas de ministère de la défense car ses pouvoirs sont délégués au Haut-Général de la FNF.  

Préfet : Les préfets sont les représentants du gouvernement dans les différentes provinces que contrôle la Commune. Ils ont la charge du maintien de l'ordre, de l'application de la loi, de la défense des routes et de la levée des impôts et taxes.
Paris est divisée en différentes préfectures comme elle était divisée en différents arrondissement avant la chute.
Le préfet a la charge des Communautés sur le territoire qu'il administre, il fait le lien entre elles et le gouvernement de la Commune.
Généralement, le préfet est un militaire de la FNF.
Les préfets sont désignés par le gouvernement en place.

Pouvoir judiciaire
Le pouvoir judiciaire a pour fonction de faire appliquer la loi et de sanctionner ceux qui la violent.
Le justice prend deux formes : celle s'exerçant sur les citoyens de la Commune et celle s'exerçant sur les non-citoyens, les autres survivants des Terres Désolées soumis à la loi de la Commune.

Il existe trois cours de justice :
La Cour des Citoyens est le tribunal de la Commune, jugeant les affaires concernant tous les citoyens.
La Cour Commune juge les affaires concernant un citoyen contre un étranger.
Les Cours Ambulantes parcours les Terres Désolées pour rendre la justice dans les divers communautés.

La Commune reconnaît aussi la Cour du Clergé, seule juridiction capable de juger les clercs.
Ainsi, les prélats ne sont pas concernés par la justice de la Commune et ne répondent qu'à celle de Dieu.

Le Sénat juge les affaires du ressort de l'État (comme une trahison) et les affaires militaires.
Il peut servir de cour d'appel dans certains cas.

Magistrat ambulant : Les magistrats ambulants parcourent les Terres Désolées de communauté en communauté pour y rendre une justice expéditive.
Ils écoutent les témoins, enquêtent et jugent sur-le-champ après un court procès.
Ils appliquent les sanctions établies par le Sénat.
Les magistrats ambulants sont des combattants aguerris et des érudits en Droit. Ils sont accompagnés d'une garde rapprochée.
Ils sont craints par les habitants des Terres Désolées.

Les citoyens
Les citoyens sont les habitants de la Commune. Ils forment le corps électoral.
Tous les habitants des Terres Désolées, même sous la domination de la Commune, ne sont pas des citoyens. Ce statut est réservé à une caste de privilégiés.
Les citoyens obtiennent plusieurs avantages, ils sont protégés par la loi de la Commune, possèdent des droits et peuvent recevoir des aides.

Il existe plusieurs moyens d'obtenir la citoyenneté. Le moyen le plus simple reste de servir dans la FNF pendant 10 ans.
La citoyenneté peut aussi être achetée par les plus riches, ou bien être accordée par le Président de la République.

Force de la Nouvelle France
La FNF est le bras armé de la Commune. C'est cette force militaire qui lui a permit d'écraser ses rivaux et de dominer les Terres Désolées.

Organisation de l'armée
Le Président de la République est le chef de l'armée. Il nomme le Haut-Général, le véritable chef de la FNF qui ne reçoit ses ordres que du Président. En vérité, le Général est relativement indépendant, tant qu'il rend des comptes au Sénat.
La FNF n'aime pas voir les politiciens s'immiscer dans ses affaires.
Le Haut-Général forme son état-major et décide de la politique militaire, en accord avec les volontés du Président.

La FNF est une armée régulière adaptée aux Terres Désolées.
Elle fonctionne principalement à partir des unités, de petites troupes de 5 à 15 soldats très polyvalents. Le nombre, les fonctions et l'équipement des soldats varient selon les missions qu'on leur confie.
Les unités sont dirigées par des sous-officiers.
Lorsque cela est nécessaire, les unités sont regroupées en bataillons sous les ordres d'un officier.
L'ensemble des bataillons forment l'armée de la FNF sous le contrôle du Haut-Général.

N'importe qui peut s'engager dans l'armée, c'est le meilleur moyen d'accéder à la citoyenneté.
Les recrues sont entraînées et équipées par l'Etat. Les soldats reçoivent une solde, légèrement au dessus de ce que gagne un ouvrier pour les premières classes, qui augmente avec le grade. Ils sont nourris, blanchis et logés dans les casernes.
Les soldats sont équipés d'une tenue adaptée à l'environnement et au climat des Terres Désolée, de masques-à-gaz et d'armes fabriquées par la Manufacture d'Armes de Lutèce, une entreprise publique au service de l'état.

Missions
La FNF a pour mission le maintien de l'ordre dans les Terres Désolées, la défense des frontières et la lutte contre les ribleurs et les résistants.
Elle occupe les avant-postes et les villes contrôlées par la Commune dans lesquelles elle effectue des patrouilles et un travail de police. Elle défend les intérêts de la république et protège ses infrastructures et ses notables.
Elle a aussi pour mission l'exploration des ruines et la récupération des éléments stratégiques.
L'armée effectue dans un même temps un travail humanitaire en distribuant à la population des vivres et en formant des cliniques militaires ambulantes où les médecins de l'armée auscultent et soignent les survivants.

La FNF est sujet à des problèmes de budget et d'effectifs.
Elle pallie ses faiblesses par d'autres qualités qui la rend supérieure aux autres factions des Terres Désolées. Les soldats sont bien entraînés et bien équipés. Ils possèdent des armes de qualité et beaucoup de munitions. Les unités sont toutes reliées par radios et sont formées aux stratégies militaires pour lutter dans les ruines et le désert de cendres.
La FNF dispose de véhicules, de camions mais aussi d'hélicoptères qui leur permettent une grande mobilité sur toutes les Terres Désolées. L'armée de la Commune possède aussi des armes lourdes très destructrices.

Les Coqs
Les Coqs sont les forces spéciales de la FNF, réunissant les soldats d'élite.
C'est une section connue de tous, mais leurs actions sont souvent gardées secret défense.
Ils effectuent des opérations de renseignements, des infiltrations dans les rangs ennemis, des assassinats et des rapts.
Les Coqs sont souvent envoyés dans des situations périlleuses dont ils ne sortent que par leurs capacités exceptionnelles.

Personnages importants
Jean-Eude Hénin, Président de la République
Jean-Eude Hénin n'était pas destiné à devenir Président de la Commune, mais un concours de circonstances le mènera au plus au poste de la république, faisant de lui l'homme le plus puissant des Terres Désolées.

Fils d'une famille d'immigrés, son père gagne sa citoyenneté en faisant carrière dans l'armée.
Jean-Eude suivra ses traces, mais sera obligé d'abandonner ses rêves lors d'une mission où une balle perdue se figea dans son genou.
Il se reconvertira dans la politique pour devenir conseiller puis ministre sous la présidence d'Oscar Jacob.
En 2287, lorsque ce dernier briguera un second mandat, il désignera Jean-Eude Vice-président.

En 2290, un terrible attentat revendiqué par la Résistance mettra fin à la vie et à la carrière de Jacob, propulsant Jean-Eude Hénin à la présidence en remplacement.
Compte tenu de la situation, Jean-Eude Hénin instaura l'état d'urgence et fit voter plusieurs lois par le Sénat pour renforcer les pouvoirs du président en ce temps de crise.
Il parvient à faire annuler les élections de 2292 avec la bénédiction des Sénateurs pour rester à la tête de l'état.
Sa présidence est marquée par plusieurs lois sécuritaires et liberticides pour lutter contre la Résistance. On note aussi un fort rapprochement avec l'Eglise Apocaliste et un redoublement des persécutions contre les mutants.

Jean-Eude Hénin est une personnalité controversée, décriée par beaucoup à la fois dans la Commune et à l'extérieur.
Ces opposants le décrit comme un dictateur qui n'a jamais été élu démocratiquement et qui se sert de la Résistance pour asseoir son régime totalitaire, ce que réfutent bien évidemment ses partisans.

Le Président Jean-Eude Hénin est homme d'une cinquantaine d'années.
On le dit sérieux et engagé. Ses discours sont toujours autoritaires et droits, rarement éclairés par des traits d'humours dont l'homme semble totalement dénué.

Henri Madoff
Henri Madoff est l'actuel Haut-Général de la FNF. C'est un héros de guerre très respecté et apprécié par ses hommes.
Nommé par Oscar Jacob lors de son premier mandat, le Général Madoff occupe le poste de chef de la FNF depuis maintenant 13 ans.
Henri Madoff est issu d'une grande famille de la Commune, militaire de génération en génération.
Jeune, il suivit la tradition familiale en s'engageant dans l'armée.
S'il possédait un nom, Henri parvient à se faire un prénom pendant les guerres du Cratère. Il monta la hiérarchie militaire au fils de ses années de service pour finir par intégrer l'état-major de la FNF.
Il devint Colonel à l'âge de 43 ans, puis fût nommé Haut-Général par la présidence en 2282.

Henri Madoff est un homme vieillissant, approchant les 60 ans. Il commence à sentir les années penser sur son corps, sa main n'est plus aussi précise qu'avant et sa force lui échappe parfois.
Mais son esprit reste vif. Le Général Madoff innova l'armée, tactiquement et technologiquement, durant ses années de commandement.
C'est un militaire aguerri qui connait parfaitement les Terres Désolées et ses habitants.


Source image : leopardsnow
Revenir en haut Aller en bas
La Commune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ---Commune de Helios-Port--- Vues en vrac
» Un même regard ...Une solitude commune...[RP privé]
» Boîte aux lettres commune
» Une arrivée peu commune
» Une petite histoire pas commune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem ::   :: Univers :: Factions-