Partagez|
avatar
Messages : 265
Argent : -79
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Introduction dans les limbes apocalyptiques de la réalité matérielle. Sam 19 Déc - 17:15
Les rayons du soleil tapaient sur le pare-brise, transformant l'habitacle de la voiture en véritable sauna. Richard avait dû retirer son blouson de cuir, ne gardant qu'un débardeur mouillé de sueur. Celle-ci perlait le long de son front et goûtait de sa barbe touffue.
Il fermait les yeux, à moitié endormi, écoutant les grésillements de sa radio qui, de temps en temps, émettait des voix étrangères qui n'avaient plus parlé depuis une heure.

A côté de lui, ronflait le Chien. Lui aussi subissait la chaleur torride, il respirait fortement, enroulé en boule sur lui même. Il se réveilla d'un sursaut, inquiet, lorsque son maître poussa un bâillement qui résonna dans la voiture. Richard leva les bras au ciel pour s'étirer, puis sortit.
Il faisait meilleur dehors. Sa botte s'enfonça dans le sable et un petit vent frais le fit frisonner, à cause de la sueur qui recouvrait sa peau.
Il était garé sur un hauteur qui surplombé la mer de sable du désert. Un peu plus loin à l'Ouest, se trouvait le camp du Grand-Duc Cul de Jack, vassal de Magic Boom le Roi du Wasteland.

Un lézard sorti du sable à deux pas de Richard. Celui ci ne fit plus un mouvement.
Lentement, il descendit sa main jusqu'à sa botte et y retira un long couteau de combat. D'un geste vif, il le lança vers l'animal.
S'il le touchait, Richard le ferait griller sur le capot de sa voiture.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 265
Argent : -79
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Introduction dans les limbes apocalyptiques de la réalité matérielle. Sam 19 Déc - 17:16
- 1, 3 ou 7 : Le couteau transperce le lézard.

Nombre aléatoire (1,7) :
3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : [url=*LIEN FICHE*]NOM PERSONNAGE[/url]
Messages : 20
Argent : 0
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Introduction dans les limbes apocalyptiques de la réalité matérielle. Mer 30 Déc - 12:58
Poppy retira brusquement ses doigts de la grille lorsque le corps du molosse la frappa brutalement. L'odeur de transpiration ambiante, la déshydratation et la chaleur sous l'immense tente l'avaient rendus léthargique, molle au point de ne pas réagir à la main du borgne qui lui caressait les fesses depuis plus de dix minutes maintenant.

Fais chier.

Encore une fois elle avait parier sur le mauvais chien, cette fois-ci elle était à sec. Titubant dans la foule de pillards et d'esclave, ses petits yeux agressés par la sueur qui lui coulait du front roulaient à la recherche d'un pigeon ou d'une gourde négligée par son propriétaire. Sa bouche pâteuse remuait alors que ses doigts tripotaient le pli que lui avait remis le duc. Cul de jack avait foutu son camps en bordure, au milieu de rien, elle savait qu'un truc se préparait et avait naïvement espéré pouvoir croquer un bout de trésor mais non. utilisée comme simple courrier, elle avait fait tout le chemin jusqu'ici sans recevoir la moindre goutte de boue. "Quand tu aura apporté ma lettre nous verrons quelle récompense tu mérite."

C'était toujours comme-ça, vous aviez beau avoir travaillé dix fois pour le même type, il ne vous revoit pas pendant un moment et aux retrouvailles il vous confie ses merdes sous prétexte de confiance à acquérir. Ce fut elle qui fut plaqué contre une paroi de la tente cette fois. Emmenée jusqu’à l’extérieur ou la lumière su soleil l'aveugla pendant une bonne minute.

C'est toi Poppy la pute ?

Elle grimaça en écartant les mèches de cheveux collés sur son visage et plaça sa main sur son front pour y voir quelque chose.

Faut voir. Tu cherche laquelle Poppy ou la pute ?
Je cherche le futur cadavre qui bosse pour Cul de Jack.

La blonde ricana, prétextant d'une gestuelle exagérée pour saisir un petit couteau par un trou dans le bas de son sac. Elle continua un moment, ne parvenant qu'a sentir le godmichet du bout de ses doigts.

On bosse tous pour le duc ici non ?

Le type resta de marbre, sans reculer ni approcher. Elle se méfiait des types qui n'avaient pas l'air menaçant, avec les brutes habituelles on savait à quoi s'en tenir et comment réagir, mais les beaux parleurs qui agissent dans leur tête avant d'agir sur le sable non, saloperies imprévisibles rusées et lâches.

Tout dépends de quel duc on cause non ?

Tout en ensemble de cuir, un vieux casque de moto sur sa tête barbue, il ne montrait aucun signe d'appartenance particulier. A sa ceinture toutefois, une de ces grosses gourdes en vessie de porc. Poppy essaya maladroitement de l'attraper mais le type repoussa sa main sans broncher.

Putain qu'est-ce que tu me veux ?
Le type à qui tu va livrer ton paquet, il a un truc dont j'ai besoin.

Il détacha la gourde de sa ceinture et la tendit devant lui, Poppy essaya de s'en saisir mais par un petit tour de prestidigitateur, le type tourna la main et tendit un bout de papier, protégeant la gourde pour le moment.

J'sais pas lire vos conneries de papiers.
Pas besoin de lire, c'est un dessin de ce que je recherche. Accepte de me le ramener et la gourde est à toi. Ramène le moi et tu aura plus encore.

Elle pris le petit morceau de papier et l'observa attentivement. Elle acquiesça, pris la gourde, en but plusieurs gorgées et avala le dessin.

Tu s'ra ici ?
Je saurai te retrouver, je garde un œil sur toi.
Mon cul. Au boulot.

La blonde dandina en direction de su Poppy truck, enfila son casque, posa la gourde à ses pieds, activa les manivelles de démarrage et parti dans un vacarme aussi monstrueux que le nuage de poussière qu'elle soulevait. Plissant les yeux pour y voir à travers le sable, elle tachait de suivre les indication du duc en roulant vers l'est. Sautillant sur son siège à la volonté des amortisseurs fais maison, elle eut une nouvelle pensée. Sa soif étanchée elle avait maintenant faim.

Bordel, y'a que des lézards et des types crevés dans ce trou paumé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Introduction dans les limbes apocalyptiques de la réalité matérielle.
Revenir en haut Aller en bas
Introduction dans les limbes apocalyptiques de la réalité matérielle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Le pays de Bree] La vieille Fôret (Introduction.)
» Introduction au développement de script sur NabCloud.fr (Et bientôt tous les serveurs OJN)
» un pc dans une console nes mais si c'est vrai
» Racisme dans WOW
» [RESOLUE]Importer des images dans Little Big Planet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem ::   :: Administration :: Archives-