Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
avatar
Messages : 271
Argent : -83
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Sam 17 Juin - 17:50
Seules des interférences répondirent au Commandant Dole.
L'officier de la FNF réessaya plusieurs fois, mais les communications étaient apparemment impossibles.
Le pilote de l'hélicoptère se tourna vers le Commandant.

« Commandant Dole, nos appareils nous indiquent qu'une tempête de cendres s'approche. Elle parasite les communications. »

Thomas Dole essaya de balayer d'autres ondes de la FNF, mais même l'avant poste de la frontière Communo-Cotentinaise ne pouvait être atteint.
La liaison avec l'état major était impossible, isolant le Commandant en l'empêchant d'obtenir d'autres directives.
L'un des Coqs s'approcha.

« Vous pourriez peut être essayer de contacter l'Oscar. Les derniers rapports montraient qu'il était accosté dans la baie du Cotentin. »

L'Oscar était une navire de guerre de la FNF, dont le nom était un hommage au président de la République mort dans l'attentat de la Résistance. En raison des conflits avec le Roi Vitale, il avait été déplacé sur les côtes de la Province de Caux.
Thomas Dole tenta de contacter l'Amiral, mais comme précédemment seuls les parasites répondirent.
Toutefois, il était possible de se rendre en moins d'une heure sur le bâtiment de guerre.
Mais il allait falloir rapidement prendre une décision car le pilote indiqua que la tempête n'allait pas tarder à toucher Richelieu et rendre impossible un décollage de son appareil.

Pendant ce temps, la fête se poursuivait dans les ruines du porte-avions.
Francis vit Hector discuter avec Vitale, et le sourire du Roi s'effaça.
Quelques minutes plus tard, ce dernier était devant le Sénateur.

« Monsieur le Sénateur. Apparemment on vous aurez mit au courant du sort de vos hommes.
J'en suis navré. J'aurai sut l'issu de ces négociations je ne les aurai pas vendu.
Malheureusement leur avenir n'est plus de mon ressort.
J'espère que cela ne remettra pas en cause nos accords. »


Le Roi eut un regard méprisant pour son Grand-Chambellan qui s'était endormi à côté. Puis son regard changea de direction pour pointer vers l'autre côté de la salle. En le suivant, Francis remarqua l'ambassadeur des Colonies. Le Sénateur ne l'avait pas remarqué jusque là, mais le représentant de la république d'outre-manche était assis à une table, un verre dans une main et une courtisane dans l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Sénateur Francis Sousbois
Messages : 33
Argent : 274
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Mer 21 Juin - 17:35
Francis était légèrement déconcerté par le nouveau visage de Vitale. En effet tout le long des négociation, il paraissait froid et méprisant. Désormais il vient se rouler aux pieds de Francis pour que l'accord ne soit pas remis en cause. C'est dans ce genre d'occasion qu'il faut rajouter ou retirer des clauses aux négociations.

- Je serais bien aise de le croire Roi Vitale. Mais au vu de la situation il me semble peu probable que le Sénat valide le traité. Que nos hommes soient dans un charnier, ou qu'ils aient subit les pires sévices dans vos geôles, nous étions prêt à l'accepter. Mais vendis comme du bétails, aux colonies qui plus est ... c'est inacceptable.

Francis ne voulait pas la mort du traité, mais juste obtenir ce que Vitale était prêt a lui concédé en échange de son maintient. Qu'importe, tout était bon a prendre : le retrait d'une clause favorable à Cotentin dans l'accord, ou même quelques fonds occultes pour financer sa campagne électorale. Mais même les politiciens peuvent avoir des scrupules, et le sens des priorités.

- A moins que vous montriez un geste de bonne volonté Roi Vitale. Donnez moi le nom du bateau qui transporte nos hommes et sa position actuelle et on en restera là. Votre responsabilité ne sera un secret absolus, je vous en donne ma parole.

Francis s'inquiétait pour ces hommes. Dans quel état doivent t-ils être ? Meme si il pensait aux retombée politiques favorable qu'aurait leurs libération, leurs conditions est un sincère sujet de préoccupation. Du coin de l'oeil Francis guettait le retour du Commandant Dole en espérant qu'il apporte de quoi faire avancer cette affaire.

Lorsqu'il le vit redescendre, il s’approcha. Le commandant lui expliqua la situation. L'Oscar n'était qu'a une heure de vol de Cotentin. Le temps pressait car chaque minute qui s'écoulait éloignait le bateau à intercepter de la rive. Il fallait partir le plus rapidement possible.

- Allons y Commandant. Prenons l'hélicoptère maintenant et tablons sur l'Oscar. Les 8 hommes qui sont là pour veiller à ma protection seront très utile à ces fins. Je ne sais pas quel est votre plan mais vous me l'expliquerez en chemin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Fiche
Messages : 82
Argent : 17
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 0:06
Le commandant était descendu voir Francis, et lui avait expliqué toute la situation, y comprit la rencontre désastreuse avec Hector, la tempête qui s'approchait, et le péril qui menaçait leurs hommes.

- Le temps joue contre nous, sénateur. Je préfère vous expliquer mon plan directement.

Dole regarda rapidement autour de lui, s'assurant qu'aucun espion ou une oreille indiscrète ne vienne les épier.

- L'Oscar est un fier navire de guerre, et avec un hélicoptère, nous pouvons récupérer le bateau ennemi. Mais je ne vois pas d'autre moyen d'intervention que la force armée. Or, quand bien même nous avons cause légitime étant donné que nos hommes sont capturés, cela se ferait au prix d'une agression contre les Colonies.
L'Oscar obéit à l'état-major, mais avec la tempête, ils seront coupés de leurs ordres. La façon dont je vois les choses, c'est ça : Je peux convaincre l'amiral de faire une intervention armée de son propre chef. S'il réussit, moi, vous, l'amiral, et les fusiliers-marins de l'Oscar seront vus comme des héros de la Commune.
Si nous échouons, nous serons des traîtres qui auront commis un acte de guerre.


Je laisse peser ses mots. Je sais que le sénateur est un homme qui peut comprendre la gravité de la situation. Il a été soldat, il ne doit pas être une tête brûlée comme un autre qui risquerait tout sur un coup de carte.

- Maintenant nous pouvons discuter avec l'ambassadeur des Colonies, mais le problème, c'est que la montre joue contre nous, et il doit le deviner.
J'ai un autre plan. Vous allez négocier avec l'ambassadeur. Je vais rejoindre l'Oscar et convaincre l'amiral de traquer le navire où sont retenus nos hommes, mais je ne tenterai pas une manoeuvre agressive comme couler le vaisseau ; Nous lui barrerons la route et nous le menacerons, mais nous n'ouvrirons pas le feu. Je pense que c'est un marché équilibré, mais d'un autre côté, c'est foutrement dangereux. Ce serait comme faire une partie d'échec sans voir les pions de l'adversaire. Nous n'aurons aucun moyen de communiquer une fois que la tempête sera là, et si je suis avec l'amiral sur l'Oscar, je risque de devoir intervenir par la force alors même que vous avez négocié un traité concluant.
À l'inverse, je peux laisser filer le navire et nos prisonniers avec, alors que vous avez échoué de traiter avec le politicien.
Alors qu'en dites-vous, sire ? On part sur l'Oscar, on choisit la manière forte ? On reste ici, et on négocie pacifiquement ? Ou bien on se sépare, en remettant notre sort entre les mains du Seigneur tout-puissant ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Sénateur Francis Sousbois
Messages : 33
Argent : 274
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 0:28
Les minutes défilaient comme des secondes sur la montre de Francis.

- Comme vous le dites Commandant, il ne sert à rien de négocier avec l’ambassadeur si de votre cotes vous décidez de vitrifier complètement ce navire et son équipage, alors que je n'ai aucun moyen de vous contacter si un accord est trouvé. De plus il n'y a plus grand chose à négocier. Il ne demanderait que quelque chose qui humilierait encore plus la Commune que l'asservissement de nos soldat ... je n'ose même pas l'imaginer.

Il se remplit un immense verre ( de flotte cette fois) et le bu cul sec.

- Allons sur l'Oscar des maintenant. Tentons la manière forte. Si cela échoue, j'en prendrais la responsabilité. Comme cela ni vous, ni vos hommes, ni l'équipage de l'Oscar n'auront à en subir les conséquences. Vous direz qu'en l'absence de l'Etat Major, le plus haut fonctionnaire de l'état du secteur, c'est à dire moi, vous à donner l'ordre de traquer ces couards qui marchandent nos hommes.

Avant de partir il se tourna une dernière fois vers le Commandant :

- Et puis, un peu d'action ne me ferait pas de mal !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 271
Argent : -83
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 15:07
Vitale se tenait devant Francis. Dans son dos se trouvait Hector Bras-de-fer.

« Nous avons vendu nos otages avant le début des négociations. C'était bien avant nos accords.
Mais tout ça ne me regarde plus, c'est une affaire qui ne concerne que vous et les Colonies.
Je peux vous donner le nom et la direction du bateau.
Il s'appelle le « Edouard Mervault », un navire de guerre de class Rupert.
Il est parti de nos côtes vers la capitale des Colonies ce matin. Il n'imagine pas être poursuivi alors il doit naviguer à une vitesse de croisière faible.
Faite ce que vous voulez de ces informations, mais laissez le Cotentin en dehors de vos histoires. »


Derrière l'épaule du Roi, Francis vit le mercenaire breton froncer les sourcils. Son expression montrait qu'il désapprouvait les décisions de Vitale.
Hector tourna les talons et sortit de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Fiche
Messages : 82
Argent : 17
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 15:13
Le commandant Dole remercia la coopération du Roi Vitale par un simple mouvement de tête. Il espérait que le Roi était sincère dans sa volonté de rester neutre dans le conflit, et qu'il ne s'agissait pas d'une manoeuvre destinée à tromper la Commune.

- Venez avec moi, sénateur. Si nous partons maintenant nous pouvons atteindre l'Oscar bien avant la tempête.

Dole parti d'un pas pressé, en avant, tandis que deux militaires des forces spéciales restaient dans le dos de Francis afin de l'escorter.
Tout ce beau monde retraversa la salle des fêtes au pas de course, devant les yeux ébahis de quelques invités, qui se demandaient qu'est-ce que pouvait annoncer un tel branle-bas-de-combat.

- Pour votre journaliste, on fait quoi, monsieur Sousbois ? Elle nous suit ou elle reste là ? Je suis pas tellement fan de la voir à bord d'un vaisseau militaire, mais d'un autre côté, elle peut sauver vos meubles.

Une fois de retour vers l'hélicoptère, tout le personnel de la FNF monta à bord, et l'hélicoptère commença à faire tourner lentement ses hélices. Le moteur tourna à toute vitesse, et la machine quitta le Richelieu pour prendre la direction de la Manche.

Francis Sousbois était sur un des sièges de l'hélicoptère, écrasé entre deux costauds en tenue de combat. Personne n'aimait la situation, mais les Coqs étaient habitués aux situations qui tournaient mal. On pouvait observer la détermination dans leurs yeux, car tous savaient que le but était de sauver leurs collègues.
Le fait que tout ceci pouvait déclencher une guerre était certes un problème, mais le sénateur Sousbois avait promis d'écoper de toute la responsabilité de l'affaire. Néanmoins, il fallait aussi qu'il se rende compte que si rien ne se passait comme prévu, le politicien pouvait finir en prison, ou guillotiné devant le Sénat...

- Co-pilote, continuez de prévenir l'Oscar de notre arrivée par radio ; Dès que nous avons posé le pied sur le pont, il faut que moi et le sénateur nous parlions à l'amiral.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Sénateur Francis Sousbois
Messages : 33
Argent : 274
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 17:06
Francis appercia le fait que Vitale lui donne le nom et la localisation approximative du navire :

- Bien, nous ne tiendrons pas compte de ce mal entendus. Sachez que l'accord est toujours valable. Je remercier l'honorable maison des Jurques pour son hospitalité légendaire. Je vous souhaite mon roi, la prospérité pour vous et votre peuple. Si je puis me permettre en tant que "vieux sage", gardez l'oreille attentive aux conseils de ceux qui vous veulent du bien, et vous serez un grand roi !

A cause de sa semi ivresse, Francis faillit lâcher "Roitelet". Francis emboîtât le pas au Commandant, se dirigeant d'un pas pressé vers hélicoptère. Le commandant posa une question lourde de sens : Que faire de la journaliste. Francis voulut suggérer de la balancer à la baille, mais l'humour n'était pas de mise en ces circonstance.

- Amenons là avec nous ! Notre succès n'en sera que plus éclatant !

Sur le chemin, il intercepta mademoiselle Destaing :

- Venez avec nous mademoiselle Destaing. Vous allez avoir une deuxième exclusivité pour votre journal, j’espère que vous n'avez pas le mal de mer !

Francis avait conscience que cette mission était un quitte ou double. Réussir à intercepter le navire et libérer les hommes serait un succès politique total, qui l'auréolerait d'un grand prestige. Un échec serait littéralement la mort de sa carrière politique... voir l'assurance de finir dans les pires geôle de la Commune. Mais il fallait courir le risque. Certains de ces hommes font parti des services de renseignement et peuvent délivrer des informations cruciale aux Colonies. Dans le fond même en cas d’échec une telle entreprise reste justifiable. Il fallait que Francis assume toute la responsabilité de cette affaire. Ainsi, Dole, le Commandant de l'Oscar, ainsi que tout les autres soldats pourront faire leurs devoirs en toute relative sérénité.

Montant dans hélicoptère, un des Coqs lui remis sont Gilet par balle. Meme si les risques était nombreux, Francis eut l'impression de retourner aux temps de l'armée. Cela ne lui déplut pas ... a la guerre contrairement à la politique on sait qui est l'ennemis. Dole ordonna au pilote de décoller. Les pales des rotors vrombissaient sur le pont du Porte Avion ... les dés étaient jetés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 271
Argent : -83
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 19:08
L'hélicoptère de la FNF décolla du pont. Quelques minutes plus tard, Richelieu tout entier était submergé dans un épais nuage de cendres et de vents violents.
Les minutes passèrent. Elles semblaient longues, chaque seconde qui passait faisait s'éloigner le Mervault un peu plus.
Depuis combien de temps était-il parti exactement ? Etait-il proche des côtes des Colonies ? Impossible de le savoir pour le moment.

Après une demi-heure de voyage, le pilote capta l'onde radio de l'Oscar et contacta l'équipage.
Il annonça la venue du Sénateur Sousbois et du Commandant Dole, commissaires du Sénat pour une mission diplomatique au Cotentin.
Ici, sur les côtes de la Province de Caux, la tempête semblait loin. Le ciel était dégagé et le soleil illuminé la mer à tel point qu'il était difficile de la regarder.
Au dessous d'eux, ils virent apparaître la masse sombre de l'Oscar, l'un des plus gros bateau de guerre de la FNF. C'était un épais bâtiment reconstruit entièrement sur l'épave d'une vieille frégate d'avant la Chute. Il était doté de mitrailleuses et d'un lance roquette, et transportait 150 membres d'équipages dont plusieurs commandos marins.
A l'atterrissage, à l'arrière du bateau, le Sénateur et l'officier de la FNF furent accueilli par l'Amiral.
C'était vétéran d'une soixantaine d'années, le visage ridé par les Terres Désolées et le corps meurtri par les guerres. Il se tenait sur une canne, boitant de la patte gauche, et avait un cache œil.
Sans sa casquette et son uniforme d'Amiral on l'aurait prit pour un stéréotype de pirate. Il ne lui manquait plus que le perroquet sur l'épaule.
Francis Sousbois et Thomas Dole connaissaient cet homme. C'était Alphonse de Villedière, brillant officier de la FNF, mais dotait d'un sale caractère.
On racontait qu'il aurait pu briguer le poste de Haut-Général s'il n'était pas aussi borné et implacable.
Au lieu de ça, et malgré toutes ses qualités, le gouvernement préféra l'écarter du pouvoir et le nommer Amiral sur un obscur navire, bien loin des enjeux politiques de la capitale. Etant donné son caractère antipathique, il ne possédait aucun ami dans l'administration et ne put qu'accepter son sort.

Villedière était entouré de ses hommes. Son visage arborait l'expression qu'il avait en continu, la tête haute, les sourcils froncés et la bouche tordue. Il n'avait pas l'air heureux de voir ses invités imprévus.

« Sénateur Sousbois, Commandant Dole. L'Etat Major ne m'a pas informé de votre visite.
Qu'êtes vous venus faire sur mon navire ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Fiche
Messages : 82
Argent : 17
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 19:17
La porte latérale de l'hélicoptère coulissa, et plusieurs Coqs se jetèrent sur le pont du navire, l'arme au poing, avant de se mettre au garde-à-vous. Tous s'étaient équipés, comme s'ils se préparaient à partir en opération, ce qui était une possibilité.

Dole et le sénateur s'approchèrent, tandis que mademoiselle d'Estaing, la journaliste, restait un peu plus en retrait. Néanmoins, elle se mit vite à sortir son appareil, et prit quelques clichés de l'Oscar. Dole devinait que cela n'allait pas plus plaire à l'amiral que ça ne le plaisait à lui.
L'officier s'approcha du chef du bâtiment, et le salua à la militaire, en mettant la paume de sa main près de sa tempe. Il lui serra la main, avant de vite répondre à sa question.

- Amiral. Est-ce que votre navire a un contact avec l'état-major, ou bien est-il perturbé par la tempête ?
J'ai une nouvelle gravissime. Plusieurs de nos hommes, de la section des forces spéciales, sont retenus en otage par un navire militaire des Colonies, qui se trouve encore dans la Manche. Ils sont prisonniers depuis que le Roi Vitale du Cotentin les a vendus, tôt ce matin. Le navire en question est un vaisseau de guerre de classe Rupert, le "Edouard Mervault", il a quitté le port du Cotentin et se dirige en vitesse de croisière. Vous avez peut-être des informations là-dessus ?
Amiral, l'heure est très grave. Peut-on en parler dans votre salle de commandement ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 271
Argent : -83
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 19:28
Elsa Destaing interpella de suite le regard de l'Amiral, occultant ce que venait de lui dire le Commandant Dole.

« Qu'est ce que c'est que cette pute en bois ?
Non seulement vous m'apportez une femme sur mon navire mais en plus une journaliste ?!
Faite moi descendre ça sur la terre. »


D'un signe de tête il ordonna à ses hommes d'attraper la journaliste trop curieuse.

« Qu'est ce que vous dite vous ? Des soldats de la FNF retenus par les Colonies ?
J'en aurait été informé, je suis quand même l'Amiral d'un des plus gros navires de guerre de la FNF. d'où vous tenez ces informations ? C'est ridicule !
Allez me contacter l'Etat Major !
- Amiral, vous savez que nos communications sont mauvaises.
- Je ne veux pas le savoir, contacter un avant poste qu'il fasse le relais et que ça remonte à la Capitale !
- Ça va prendre des heures... »


Le soldat obtempéra et quitta le pont arrière.

« Vous avez parlé à Vitale ? Une nouvelle guerre se prépare ?
J'espère que cette fois ils enverront un autre commandant que vous pour mener l'opération. J'ai entendu parler de la bataille de Richelieu où vous avez emmené nos hommes à l’abattoir.
On aurait dû me donner le commandement, j'aurais vaincu Vitale !
Vous êtes un incompétent Dole ! J'ai l'impression qu'il y en a de plus en plus à la tête de nos forces. »


L'Amiral cracha par terre. Il y avait de l'aigreur dans ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Sénateur Francis Sousbois
Messages : 33
Argent : 274
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 19:48
Francis s'était préparé à rencontrer un militaire hirsute sur son navire ... mais pas d'une telle aigreur ! Il s'approcha de l'amiral.

- Ecoutez Amiral, le Sénat m'a demander de négocier avec Vitale, pour garder le contrôle de l'Agrocarburant produit à Cotentin. Durant les négociation, un de ses proches conseillé nous à avouer que nos hommes on été vendus aux colonies. Nous avons essayer de contacter l'état major mais la tempête brouille les transmissions. Nous nous sommes rendus à bord de l'Oscar pour intercepter ce navire. Il s’appelle le "Edouard Mervault", un navire de classe Rupert.

Il s'interposa ensuite entre les soldat et Esla Destaing :

- Cette dame est avec nous pour les négociation. Vous comprendrez au vu que l'urgence que nous n'avons put la déposer à la Capitale.


Quelques instant, le regard et les pensées de Francis se dispersent. Il balaya les écrans, les radars, les sonars, pour essayer de voir si le navire était quelque part par là, mais il ne comprenais rien à tout ces chiffres et ces taches vertes. Il interpella à nouveau l'Amiral :

- Je vous en conjure Amiral, il faut intercepter ce navire. La vie de nos hommes en dépend.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Fiche
Messages : 82
Argent : 17
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 19:57
Le commandant Dole resta les mains dans le dos, laissant Sousbois parler à l'amiral. Malheureusement, le ton qu'il employait n'allait probablement pas plaire à l'officier, Dole le devinait déjà.

- Écoutez, amiral, vous savez comme moi que ces crétins du Renseignement Militaire ont toujours un train de retard sur tout le monde... L'information on la tiens de Vitale en personne, ce bâtard a vendu nos gars, il est en train de nous la faire à l'envers.
Si on a pas de moyens de contacter Paris, alors c'est à nous de prendre une décision. Vous pensez qu'on peut poursuivre le navire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 271
Argent : -83
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 20:05
L'Amiral éleva un sourcil.

« Poursuivre le navire ? Mais c'est Vitale qu'il faut arrêter !
Cet enfant de chien à vendu nos hommes et vous avez l'air de le traiter en allier ! Si mon bateau avait des roues, je serais monté sur la terre jusqu'à Richelieu pour lui botter le cul ! Ce que vous auriez dû faire le mois dernier Dole ! »


L'Amiral se tourna vers le Sénateur.

« Je ne veux pas de pétasse entre mes pattes ! Si on a pas le temps de la mettre à terre on la mettra à l'eau ! »

A nouveau l'Amiral fit un signe pour ordonner à ses hommes de s'emparer de la journaliste.

« Et vous n'avez pas pu contacter l'Etat Major ? Et vous voulez attaquer un navire des Colonies ? Sans en référer au gouvernement ? Vous voulez déclencher une guerre c'est ça ?
Pourquoi je devrais vous suivre ? Je ne vais pas m'engager dans vos conneries ! Surtout avec une femme à bord ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Fiche
Messages : 82
Argent : 17
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 20:11
- Amiral, coupa Dole en restant toujours aussi fixe et impassible. Je suis tout autant déçu que vous de cette situation. Mais c'est le problème avec les politiciens ; Ils sont poussés par la raison d'État, jamais par la fraternité d'armes.
Maintenant nos gars sont en danger. On peut négocier avec Vitale, mais les Colonies c'est différent. Vous savez aussi bien que moi ce qu'ils vont faire à nos gars ; Ils vont les torturer, ils vont les faire souffrir pour extraire des renseignements, et ils nous les rendraient en pièce uniquement en échange de concessions exorbitantes que le Sénat n'acceptera probablement pas, ou alors en tolérant cette humiliation.
Maintenant je suis de votre avis que poursuivre le vaisseau est un acte de trahison. Mais le sénateur Sousbois m'a garantit qu'il est prêt à endosser toute la responsabilité de l'acte. Pensez aussi qu'on est pas obligés de le vitrifier, l'Oscar est bien plus puissant que le Mervault, on peut jouer la dissuasion pour exiger qu'ils rendent nos hommes.
C'est ça ou alors on ira tous au lit en ayant leurs vies sur notre conscience.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Sénateur Francis Sousbois
Messages : 33
Argent : 274
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 20:31
Francis rebondit sur la remarque du Commandant :

- Le Commandant Dole dit vrais, j'assume l’entière responsabilité de cette initiative, vous et vos hommes ne seront en rien responsable de ce qui peut arriver. Je comprend ce que vous pouvez ressentir, j'ai moi même était officier. Moi et mes gars on nous a envoyé au feu dans des conditions pas facile, comme le Commandant a Richelieu. C'est pour cela que je suis prêt à assumer pleinement la responsabilité de l'interception du Mervault, et meme prendre le risque de monter à la guillotine. L’essentiel c'est que nos gars soient ramené à la maison, en lieu sur.

Il s'interposa à nouveau entre les soldats et la journaliste :

- Quand à mademoiselle Destaing, vous auriez préféré qu'on la laisse avec ces sauvages de Richelieu ? Qui sait ce qu'il lui auraient fait. Vous avez raison a propos de Vitale. Mais nous lui régleront sont compte en temps voulut. Pour l'heure, nous devons retrouvez ces hommes. Ils détiennent peut-être des renseignement sur la Super-Arme de Cotentin. Si vous voulez la victoire, et un jour écraser Cotentin, il nous faut ces renseignements.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 271
Argent : -83
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 20:40
L'Amiral s'arrêta de brailler.
Il fit un nouveau signe à ses soldats.

« Relâchez la. Quelle prenne par écrit ce que vient de dire le politicard, que ça fasse une preuve. Elle sera témoin de notre accord, mais qu'elle reste à sa place, je ne veux pas la voir prendre des photos de mon bateau ou interroger mes hommes. »

La journaliste se mit derrière son protecteur.

« Je me fous du sort de vos soldats Dole. C'est vous qui les avez perdu, c'est votre responsabilité.
Qu'est ce que j'y gagne moi ?
Je vais vous dire Sousbois. Je donne l'ordre à l'Oscar de poursuivre votre bateau. En échange, vous pèserez de tout votre poids auprès du Sénat pour me faire quitter ce navire et me faire rentrer à la capitale. Je veux commander mon propre bataillon ! Et je veux un poste dans l'Etat Major !
On est d'accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Sénateur Francis Sousbois
Messages : 33
Argent : 274
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 20:48
Francis masqua un rire effréné. Meme au milieu de cette mer pourrie, les vénaux sont de la partie.

- Bien Amiral, je suis d'accord, de retour à la capitale je pèserais de tout mon poids pour vous faire rentrer à Paris. Mais il faut rattraper ce navire au plus vite, sinon ma carrière ne risque de ne plus rien valoir ... et mes promesses avec elles.

Si la mission est un succès, il ne sera pas bien difficile de demander au Sénat la promotion de l'amiral. Il suffira de vanter ses mérites et ses états de services.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Fiche
Messages : 82
Argent : 17
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Jeu 22 Juin - 21:00
- Vous avez un sacré culot d'exiger des choses alors que des soldats sont en danger ! Mais qu'importe. |i]Alea jacta est.[/i] Faisons tout ce qui est possible pour éviter que des gens meurent aujourd'hui.

Et ayant dit ça, Dole se tourna pour venir s'agenouiller sur le pont du navire. Il lia ses mains, et observa l'horizon de l'océan.

- Dieu tout-puissant, entend-moi. Je ne suis pas gens de paix, je suis gens de guerre, et je devrais craindre ton courroux et ta ire toi qui souhaite un Royaume où l'homme ne tuera point ; Mais si je guerroie, c'est pour établir Ta paix.
Je ne souhaite pas d'effusions de sang aujourd'hui. Bénis ce navire et son équipage, bénis nos armes et calme l'horizon. Que nous filions droit vers le navire où nos frères d'armes sont retenus. Aide-nous dans cette tempête et cette adversité. Non pas pour nous Seigneurs, non pas pour nous, mais pour Ta gloire et Ta volonté, car je sais que nous avons cause juste pour prendre ainsi les armes, quand bien même cette cause juste ne nous viens pas du Sénat de la Commune.
Je sais que les méritants veilleront dans Ta lumière...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 271
Argent : -83
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Ven 23 Juin - 17:17
L'Amiral donna ses ordres et en quelques minutes l'imposante masse métallique s'ébranla et quitta la côte avant qu'elle ne s'éloigne de plus en plus jusqu'à disparaître.
A présent, l'Oscar était en pleine mer. Les vagues venaient frappés lourdement sur la coque du bateau, le faisant tanguer.
Pour les marins, c'était la routine habituelle, mais pour Francis et Thomas, qui n'étaient pas habitués à mettre les pieds sur un navire, c'était déstabilisant.
Jet de dés
Le Commandant Dole, par son entraînement militaire, réussi à passer outre ses légers maux de tête. Ce n'était pas le cas du politicien qui se mit rapidement à avoir la nausée.
Il en était de même pour quelques soldats de l'unité du Commandant, mais surtout pour la journaliste qui se précipita sur le pont.

« Alors ? On ne supporte pas la mer mon sénateur ? »


Railla l'Amiral qui voyait bien le visage de Francis devenir blême.

Après une heure à pleine vitesse en direction de la capitale des Colonies, les radars repérèrent un point avant qu'une forme n'apparaisse à l'horizon.
Plus ils s'approchaient et plus il devenait évident qu'il s'agissait d'un navire de guerre.
L'Amiral se tourna vers ses hôtes.

« Il s'agit bien de notre navire. Que proposez vous ? 
L'Oscar est équipé de deux mitrailleuses et d'un lance roquette, il est rapide et possède un bon blindage. Nous possédons aussi deux bateaux de combats pour l'accostage.
Je sais que les class Rupert des Colonies ne font pas le poids. Ce sont de petits navires faiblement équipés. De plus, ils ne s'attendent pas à notre arrivée. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Fiche
Messages : 82
Argent : 17
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Ven 23 Juin - 20:31
Le commandant Dole croisa les bras en observant la mer à l'horizon. Le visage fermé, il réfléchissait à une stratégie militaire.
Il n'était pas marin, il avait passé sa vie à se battre sur terre, à utiliser des hélicoptères pour mener une guerre asymétrique contre les ribleurs faite de raids et de coups-de-main. Aux yeux du commandant, l'hélicoptère était la vraie arme de choc de la Commune, et les parachutistes ressemblaient aux chevaliers des livres.
C'est pourquoi il posa une question simple à l'amiral :

- Est-ce que les navires de classe Rupert sont équipés d'armes anti-aériennes ? Notre hélicoptère peut être très utile pour les poursuivre. Avec un mégaphone à bord, on peut leur ordonner de s'arrêter, et l'Oscar peut se tenir à distance tout en les menaçant d'intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 271
Argent : -83
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Mar 27 Juin - 11:57
« Je ne sais pas. En tant normal les classes Rupert n'ont que des mitrailleuses. Mais il est peut être modifié.
Faite donc ça, prenez votre hélicoptère, je vais rester en retrait avec l'Oscar. Si jamais ils ouvrent le feu je vous couvrirais. »


La mer s'agitait, faisant tanguer le bateau de droite à gauche. A l'horizon, le ciel se couvrait.

« Vos ordres sénateur ? Après tout, c'est vous qui prenez les responsabilités, c'est à vous de prendre les décisions. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Fiche
Messages : 82
Argent : 17
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Ven 30 Juin - 22:33
- Le sénateur est malade. Amenez-le en sécurité et une bassine pour qu'il puisse vomir. Je peux prendre la suite des opérations.

Le commandant observa l'horizon. Il n'y avait pas encore la trace du vaisseau ennemi ; Seul le radar indiquait leur position.

- Il serait risqué de partir en hélicoptère dès maintenant.
Continuons à les rattraper. Pendant ce temps, vous avez des zodiacs ? Il faudrait que deux équipes de vos fusiliers-marins s'équipent et se préparent à intervenir. Quant à mes Coqs, ils vont s'équiper de matériel de plongée et monter dans l'hélicoptère, pour se préparer à une intervention tactique.
Une fois que nous serons à portée, je souhaite utiliser le porte-voix pour qu'on leur ordonne de s'arrêter. Nous aviserons ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Sénateur Francis Sousbois
Messages : 33
Argent : 274
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Sam 1 Juil - 11:39
Sousbois était malade comme un chien. La mers n'était clairement pas son fort. Il n'était en réalité jamais monté sur un navire en haute mers. L'amiral était toujours aussi exécrable. Ne manquant jamais de rappeler la promesse que lui avait fait Francis. Entre deux vomis d'un sa bassine, il entendait ce pauvre plouc se plaindre sans arrêt. Heureusement que Dole avait pris les choses en mains. Son expertise tactique lui avait apporté une bonne analyse de la situation. Le bateau tanguait de plus en plus. Francis regrettait presque d’être venus ici. Cette mers obscure se déchaînait sur la cote du navire. Il se tourna vers l'amiral :

- Vous avez un médecin de bord ? Il faudrait qu'il me donne un petit remontant, je ne vais pas passer toute la mission à me vider, cela serait inconvenant !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fiche de personnage : Fiche
Messages : 82
Argent : 17
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Ven 7 Juil - 18:51
L'Oscar parti en chasse, à grande allure, son pont arrachant la mer qui se dégageait dans une écume. Obéissant aux ordres du commandant Thomas Dole, plusieurs hommes s'activèrent pour se préparer au combat.
Les fusiliers-marins du vaisseau furent réunis et on leur informa de la situation. L'amiral alla leur parler, puis le chapelain attaché au bâtiment vint les bénir en leur dessinant une croix à l'huile sur le front. C'est seulement ensuite qu'ils partirent s'équiper, en mettant d'épais gilets pare-balles sur leurs torses et de gros casques sur leurs fronts. Plusieurs zodiacs furent ainsi affrétés.
Les Coqs accompagnant Dole, eux, se transformèrent en grenouilles, avec des palmes aux pieds et des masques à gaz sur leurs visages. Ils déposèrent leurs armes pour remplacer leurs pistolets par des revolvers, bruyants et moins précis, ainsi que des pistolets-mitrailleurs silencieux bien moins puissants que leurs fusils d'assaut ; Cet équipement semblait moindre, mais il résisterait à l'eau s'ils devaient se jeter à la mer.

Le temps que tous s'équipent et soient informés, enfin à l'horizon, à l’œil nu, le bâtiment battant le pavillon des Colonies apparut. Il continuait de naviguer à vitesse de croisière, mais au bout d'un moment, il se mit à doubler sa vitesse. Il fallait se rendre à l'évidence ; L'équipage du vaisseau ennemi se savait suivi, et à présent l'effet de surprise qui leur avaient permis de rattraper le Mervault venait d'être dissipé.
Malgré tout, l'Oscar parvint à aller jusqu'à ses talons. C'est alors qu'une équipe de fusiliers-marins jeta son zodiac à la mer et parti à toute vitesse pour s'approcher à ses côtés. Un soldat équipé d'un porte-voix se mit alors à hurler un ordre à l'attention de l'équipage ennemi.

- Au nom de la Commune de Paris, arrêtez la progression de votre bâtiment ! Nous demandons à pouvoir mettre pied à bord !

Au fond, il n'y avait rien d'hostile à ce que la marine de la Commune demande à mettre le pied sur un bâtiment battant le pavillon des Colonies ; Cela arrivait très fréquemment, notamment pour contrôler la marchandise et s'assurer qu'il n'y ait pas de trafic de drogue ou d'armes. Mais là, on avait quitté l'espace maritime officiel de la République, et rien n'obligeait les hommes du Mervault à obéir à l'ordre.
Néanmoins, Dole prononça un ordre à l'amiral.

- Voyons comment ils réagissent ; Je ne veux pas mettre les fusiliers-marins en danger. Si l'autre vaisseau n'obtempère pas, qu'ils reviennent immédiatement. Mais il n'y a pas encore de raisons d'ordonner à vos marins de charger les batteries...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 271
Argent : -83
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent] Ven 14 Juil - 12:35
Après quelques minutes à attendre une réponse, toujours rien ne venait du Mervault. Celui-ci se contenter d’accélérer plus rapidement pour échapper à ses poursuivants. Après tout, ils n'étaient plus très loin des côtes des Colonies.
L'un des marins préposé à la surveillance paniqua :

« Amiral, nos radars indiquent ce qui semble être d'autres navires à quelques kilomètres d'ici !
Le Mervault se dirige vers eux et à cette vitesse ils seront en vu dans 20 minutes ! »


Le temps pressé. Désormais, chaque minute qui passerait serait comptée.

Dans le même temps, l'infirmier militaire présent sur le navire donna au Sénateur un médicament contre le mal de mer. Francis avait toujours la nausée, mais il ne vomirait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La guerre Vitale : Partie IV [RP présent]
Revenir en haut Aller en bas
La guerre Vitale : Partie IV [RP présent]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» La permière Guerre d'Armageddon. (Partie 3 posté!)
» Conflits en Europe - Deuxieme partie du XIXeme Siecle
» Gagner la guerre (Jean-Philippe Jaworski)
» simple bilan partie a 1000 points contre un nain
» Chariot de guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem ::   :: Terres Désolées-